BRUCE BROWN

Après les succès d’Endless Summer (1966) Bruce Brown aurait pu céder aux sirènes d’Hollywood. Le film qui avait coûté cinquante mille dollars en rapporta trente cinq millions, de quoi éveiller l’attention des plus grands studios. Il osa jusqu’à suggérer à Robert Evans, le président de la puissante Paramount, d’investir le million de dollars qu’il lui proposait pour financer son prochain film dans les projets d’aspirants réalisateurs. « Je faisais ce travail pour une seule raison : rester à la plage le plus longtemps possible » aime-t-il répéter. Déçu, le grand patron ne suivit pas son conseil. Après le rendez-vous, Bruce Brown alla diffuser son savoir aux étudiants de l‘Université de Californie du Sud. Dans l’assistance, figurait un certain George Lucas… 
Bruce Brown, Saint Sébastien (Euskadi), septembre 2014. Photo : Spoe-art.   

Bruce Brown, Saint Sébastien (Euskadi), septembre 2014. Photo : Spoe-art.