PARIS SURF & SKATE FILM FESTIVAL, DEUXIÈME ÉDITION, DU 21 AU 24 SEPTEMBRE

pssff17-poster-web.jpg
Mise à jour du 25/09/17 :
La deuxième édition du PSSFF s'est achevée hier et a décerné le prix du meilleur film de surf aux longs métrages Biarritz Surf Gang (France) de Nathan Curren et Pierre Denoyel, et Bunker 77 (États-Unis) de Takuji Masuda. Dans la catégorie court-métrage de surf, c'est le film Woza (Afrique du Sud) qui remporte la palme.
Côté skateboard, Virgin Blacktop (États-Unis) de Charlie Samuels et le court We Skate in Iran (Suisse) sont primés.
Melon Grab (France-Australie) d'Andrew Lee reçoit la mention spéciale du jury.

Pour sa deuxième édition, le Paris Surf & Skateboard Film Festival dont le jury sera présidé par Shawn Stüssy ouvrira ses portes avec le documentaire Bunker 77 de Takuji Masuda. Le film retrace la vie mouvementée de Bunker Spreckels, beau fils de Clark Gable et héritier d’une fortune colossale. Surfeur controversé et aux visages multiples, Bunker symbolise parfaitement le fameux proverbe californien « live fast, die young ».
Biarritz Surf Gang de Pierre Denoyel et Nathan Curren et Gaza Surf Club de Philip Gnadt et Mickey Yamine sont les autres documentaires de la section surf. L’un raconte l’histoire de la bande de la Grande Plage de Biarritz, des surfeurs punks surdoués ne vivant que pour les vagues et la fête et qui ont marqué l’histoire du surf français entre les année 70 et 90. L’autre nous emmène au Moyen-Orient pour découvrir le quotidien des surfeurs de la bande de Gaza en Palestine. Véritable prison encerclée de toute part, quelques jeunes s'évadent de leurs rudes conditions de vie dans les vagues de la Méditerranée.
Côté skateboard, L.A. Boys de Colin Kennedy et Virgin Blacktop de Charlie Samuels racontent deux histoires américaines. Dragonslayer de Tristan Patterson qui clôturera le festival, dresse un portrait du charismatique skateboarder Josh Sandoval.
Le PSSFF proposera aussi une sélection de courts métrages, des DJ sets, des installations photos et des projections de vidéos de surf&skate mettant à l’honneur la culture de ces disciplines dont Eurotrash, présenté en avant-première le 22 septembre (21 h, entrée gratuite).

Le jury sera composé pour la section surf de Shawn Stüssy (fondateur de S Double et de la légendraire marque éponyme Stüssy), de la réalisatrice Marion Poizeau, du musicien et passionné de surf DJ Falcon qui a notamment collaboré avec les Daft Punk, et d'Erwann Lameignère, fondateur de Collectif Combo (maison d'édition et agence créative) et éditeur de votre revue Hotdogger et de Redux. Côté skateboard, le panel de juges comptera les réalisateurs Sylvain Robineau, Marc-Aurèle Vecchione (Resistance Films) et le journaliste et commissaire d'exposition Sébastien Carayol.
PSSFF, du 21 au 24 septembre au cinéma Étoile Lila (20e). Programme complet : www.pssff.fr