DANE REYNOLDS ET LES BOILER BOYS

Boiler est une des vagues les plus consistantes de la région de Taghazout dans le sud du Maroc. C’est dans ce village que Dane Reynolds, Dillon Perillo et Yadin Nicol ont passé dix jours sur leurs deux semaines de voyage au Maroc. Le nom de la vague vient d’une épave dont la chaudière marque le spot. À force de croiser des surfeurs sur ce spot, les pêcheurs locaux ont commencé à les nommer « Boiler Boys ». Mais Boilers n’était pas forcément le meilleur spot du coin et, durant le séjour, il est devenu une blague sarcastique pour la fine équipe qui, chaque matin, à la question « où va-t-on surfer aujourd’hui ? » répondait en cœur « à Boilers ! » tellement ils l’avaient surfer jusqu’à saturation. Mais la patience des trois surfeurs a fini par payer quand les meilleures vagues de Taghazout comme la Pointe des Ancres ont reçu les houles suffisantes pour leur offrir ce qu’ils étaient venus chercher.