HOTDOGGER TROISIÈME ÉDITION EN DISTRIBUTION

Dans cette troisième édition de Hotdogger, nous sommes allés à la rencontre de surfeurs et designers qui ont su attirer l'attention par un sens de l'esthétique, un esprit d'innovation et une beauté gestuelle rares. Au sommaire de ce numéro :
- Peut-être avez-vous déjà aperçu, dans les vagues du Pays basque ou d’ailleurs, de longs engins furtifs, étincelants comme s’ils étaient recouverts d’une fine couche de givre en plein été. Si tel est le cas, il y a fort à parier qu’il s’agissait d’une planche de Luc Rolland.
- Designer et shaper mythique, Bob McTavish est toujours au sommet de son art, depuis près de cinquante ans. Innovateur génial, instigateur de la révolution shortboard en Australie, il ne cesse d’imaginer de nouvelles formes et concepts pour une seule raison : perpétuer son envie de surfer.
- Depuis plusieurs années qu’il parcourt le monde en solitaire, grâce aux vidéos de ses aventures publiées sur YouTube, Kepa Acero s’est fabriqué une notoriété internationale. Sa personnalité chaleureuse, cette sincérité et cette émotivité qui le caractérisent l’ont souvent aidé à trouver les bonnes relations un peu partout dans le monde. Cette fois-ci, c’est au Pérou que nous le retrouvons à la découverte de la vague de Chicama, que les Incas appelaient Mamapé, la vague qui ne finit jamais.
- Matt Cuddihy a façonné son style sur les points breaks parfaits de Noosa Heads, chez lui en Australie. Devenu un des meilleurs longboarders de son pays, Matt a cependant galéré pour obtenir le statut très convoité de free surfeur professionnel. Il savoure aujourd’hui le bonheur de pratiquer sa passion à plein temps.
- Véritable joyau de la nature déroulant dans un cadre unique, la vague de Mundaka n’a pas d’équivalent dans le monde. Alors qu’on la croyait préservée après maintes agressions sur son écosystème, elle se retrouve une nouvelle fois menacée de disparition par un projet de dragage de la ria qui l’a façonnée au fil du temps et des marées. Des centaines de sessions épiques y ont eu lieu, des exploits fantastiques y ont été réalisés et des swells d’anthologie l’ont épousée. Mais qui de la nature ou de l’homme gagnera ses futurs combats ?
- La photographe australienne Cait Miers célèbre la féminité et la grâce dans son livre intitulé Washed Elegance. Grâce à son travail exclusivement aquatique, elle défend une certaine vision du surf féminin où l’élégance et la beauté du geste dépassent la performance pure.
Et aussi de nombreuses idées voyage à Lisbonne, aux Maldives, du design, de l’illustration, des figures et personnalités emblématiques de la culture surf…
Liste des boutiques où trouver HOTDOGGER : http://www.hotdogger.fr/le-mook/